Projet Agriculture Nordique

En 2008, le gouvernement du Québec a reconnu, dans le cadre du projet ACCORD (Action concertée de coopération régionale de développement), le créneau d’excellence Agriculture nordique (maintenant Agroboréal) pour le Saguenay—Lac-St-Jean. Depuis 2009, la recherche en agriculture nordique au Saguenay-Lac-St-Jean se positionne à l’échelle internationale en s’intéressant aux sols agricoles, aux productions émergentes, à l’efficacité énergétique, aux énergies renouvelables, à la culture de petits fruits et à la culture fourragère, aux productions animales et à la production de la pomme de terre. Entre 2012-2014, plus de 50 projets de recherches appliquées ont été menés par des chercheurs provenant de différentes organisations régionales, dont l’UQAC, Agrinova et AgroBoréal. Partie prenante de la stratégie de mise en place des outils permettant le développement des connaissances, l’UQAC s’est dotée d’une expertise dans ce créneau.

Aujourd’hui, il appert essentiel de valoriser ces connaissances scientifiques pour optimiser les pratiques agricoles. Cette valorisation passe par le partage de ces connaissances entre chercheurs, agronomes et agriculteurs. Quelle activité de maillage et quelles modalités faut-il mettre en oeuvre pour accéder, réfléchir, organiser, préserver et promouvoir les connaissances scientifiques, les pratiques professionnelles établies et celles à investiguer émergentes de ces projets ? Considérant le consensus scientifique établi depuis des années autour du concept de communauté de pratique (COP), mettre en place un réseau de partage, à l’image d’une COP, entre chercheurs, agronomes et agriculteurs, s’impose. Cette initiative favorisera le partage des connaissances, le dialogue et l’émancipation des pratiques professionnelles entre ces acteurs et ces chercheurs. Le but premier de ce projet consiste à mettre en oeuvre un réseau de partage de connaissances scientifiques et professionnelles, ou plus précisément, une COP pour les agronomes, les agriculteurs et les chercheurs en agriculture nordique. Pour ce faire, les objectifs spécifiques sont : 1) d’identifier les thèmes transversaux et les problématiques spécifiques à traiter, 2) mettre en place des espaces collaboratifs synchrones et asynchrones dans lesquels un réseau d’acteurs pourra partager des connaissances, des expériences et des pratiques dispersées entre les organisations, et ce, sur tout le territoire régional, 3) réfléchir aux convergences et aux divergences des contributions scientifiques et professionnelles produites par les acteurs régionaux et 4) consigner et réinvestir les constats et les nouvelles pratiques dans les milieux agricoles. Par le biais de ce réseau, le projet vise à résoudre des problèmes liés à la recherche et aux pratiques spécifiques de ce créneau régional, et ce, par le partage des pratiques exemplaires et des connaissances, des habiletés professionnelles (en recherche et sur le terrain) ou l’ouverture vers de nouvelles perspectives de recherche. Dans le cadre de leur participation à ce projet, les chercheurs du LiNumLab seront aussi attentifs au choix des outils technologiques susceptibles de supporter la COP, ainsi qu’aux savoirs et compétences technologiques actuelles et requises des participants.

Les chercheurs impliqués dans le projet :

Sandra Coulombe, professeure en sciences de l’éducation
Maxime Paré, professeur en sciences fondamentales
Nadia Cody, professeure en sciences de l’éducation
Patrick Giroux, professeur en sciences de l’éducation

Financé par l’UQAC – Projet PDSCR (Volet A) – 5 000$