Actualités

Le LaboNFC étudie les effets des communautés de patients en ligne dans le domaine de la santé

Une équipe de chercheurs dont fait partie Myriam Ertz, professeure en marketing à l’UQAC et responsable du Laboratoire sur les Nouvelles Formes de Consommation (LaboNFC), a étudié les effets de l’empouvoirement accru des patients sur leur volonté de se plier aux traitements médicaux prescris par le médecin.

En effet, l’intérêt pour les communautés de patients en ligne est croissant dans le domaine de la santé. De plus en plus de patients y trouvent du soutien, de l’information et des conseils utiles pour vivre avec leurs maladies chroniques. Cette nouvelle forme d’intermédiation technologique entre le médecin et le patient n’est toutefois pas sans défis. La question principale qui se pose souvent se résume au rôle du médecin. Celui-ci doit, effectivement, composer avec des patients de mieux en mieux informés ou pensant l’être. Cela peut alors poser des défis dans la conformité (compliance) avec les directives du médecin dans le suivi et le traitement de la maladie.

L’équipe de recherche qui a travaillé sur la question est composée des professeurs Anne-Françoise Audrain-Pontevia, de l’ÉSG-UQAM, Loick Menvielle, de l’ÉDHEC Business School et Myriam Ertz, de l’UQAC. Les chercheurs ont utilisé des variables connues en marketing pour caractériser les relations entre une marque et ses consommateurs, telles que la satisfaction et l’engagement, afin de voir si elles permettaient d’expliquer l’effet de l’empouvoirement sur la capacité de se conformer avec le traitement prescrit.

D’après les résultats, l’empouvoirement accru offert par les communautés de patients en ligne peut amener à une meilleure conformité avec les traitements prescris, par le biais d’un engagement accru dans le relation patient-médecin.

Ainsi plutôt que de mettre en danger cette relation, les communautés de patients en ligne contribuent plutôt à la renforcer.

Référence : 
Audrain-Pontevia, A. F., Menvielle, L., & Ertz, M. (2019). Effects of Three Antecedents of Patient Compliance for Users of Peer-to-Peer Online Health Communities: Cross-Sectional StudyJournal of Medical Internet Research, 21(11), e14006.

PHOTO:
Myriam Ertz, professeure au Département des sciences économiques et administratives de l’UQAC, Loick Menvielle, professeur à l’ÉDHEC Business School, et Anne-Françoise Audrain-Pontevia, professeure à l’ÉSG-UQAM.

BAP - Agente d'information

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *