Actualités

Une nouvelle étude sur l’adaptation de l’érable à sucre

Au Québec, l’érable à sucre se remarque par sa valeur économique accrue comparée aux conifères en raison de son bois dense et de ses applications pour la production acéricole. Suite aux réchauffements climatiques en cours, les régions nordiques de l’aire de répartition de l’érable deviendront des refuges privilégiés pour cette espèce, mais les connaissances sur l’origine des semences pour la mise en place de nouvelles plantations restent limitées. Xiali Guo, étudiante au doctorat à la Chinese Academy of Sciences de Guangzhou et stagiaire au laboratoire d’écologie animale et végétale sous la direction de Sergio Rossi, professeur au Département des Sciences fondamentales, s’est penché sur la phénologie de 29 provenances d’érable à sucre. L’étude est réalisée dans le cadre d’une collaboration avec le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, l’Université du Québec en Outaouais, et de monsieur Yvon Gobeil, producteur horticole et propriétaire de l’entreprise Jardin Gobeil, qui a mis à disposition ses terres pour la réalisation de la plantation expérimentale. L’étude a démontré que la réactivation printanière des bourgeons est en lien avec les probabilités d’événements de gel des sites d’origines de provenances des semis. Une attention particulière doit être accordée aux risques de gel dans un aménagement forestier qui implique l’utilisation d’érables à sucre et aux choix des provenances dans la sélection des ressources semencières pour la plantation. Les résultats de cette recherche novatrice constituent une référence efficace pour le développement de l’acériculture au Saguenay–Lac-Saint-Jean et plus en général dans les régions nordiques du Québec.

Référence: Guo XL, Khare S, Silvestro R, Huang JG, Sylvain JD, Delagrange S, Rossi S (2020) Minimum spring temperatures at the provenance origin drive leaf phenology in sugar maple populations. Tree Physiology. https://doi.org/10.1093/treephys/tpaa096

 

Sur la photo de gauche à droite : monsieur Yvon Gobeil, producteur horticole et propriétaire de l’entreprise Jardin Gobeil, madame Xiali Guo, étudiante au doctorat à la Chinese Academy of Sciences de Guangzhou et stagiaire au laboratoire d’écologie animale et végétale et monsieur Sergio Rossi, professeur au Département des Sciences fondamentales

SCRP - agente d'information