Communiqués, convocations et invitations

Le bateau de recherche de l’Université du Québec à Chicoutimi est baptisé Le Borealis

Saguenay, le 26 mai 2006 – Le baptême du bateau de recherche de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a été célébré, aujourd’hui, à la marina de la Ville de Roberval en présence de nombreux invités et de Monsieur Denis Lebel, maire de la municipalité. Il s’agit du seul bateau voué à la recherche sur les écosystèmes aquatiques de la zone boréale au Québec. Ces écosystèmes sont des lacs, des réservoirs, des rivières et un fjord qui représentent une valeur exceptionnelle pour la biodiversité régionale et mondiale. Les travaux effectués grâce au Borealis permettront de mieux connaître ces écosystèmes et les espèces qui les composent.

Une équipe d’une douzaine d’étudiants travaillera sur ce bateau sous la direction de Monsieur Pascal Sirois, professeur-chercheur en écologie aquatique à l’UQAC. Dans les prochains mois, les travaux de recherche porteront sur les ressources halieutiques régionales comme la ouananiche, le doré et le sébaste. Plus spécifiquement, on procédera à la collecte de données relatives aux populations d’éperlans arc-en-ciel et à leur nourriture planctonique dans le lac Saint-Jean ainsi qu’au renouvellement des stocks de sébastes dans le fjord du Saguenay. D’autres plans d’eau seront étudiés en fonction des recherches à venir. Monsieur Patrick Nadeau, membre du personnel de l’UQAC, agira à titre de capitaine du Borealis.

Le recteur de l’Université du Québec à Chicoutimi, Monsieur Michel Belley, a souligné :  » que l’étude des écosystèmes aquatiques fait partie des créneaux d’excellence qui guident la recherche à l’Université. L’acquisition de ce bateau, à la fine pointe de la technologie, démontre encore une fois que notre Université est présente au Lac Saint-Jean tant dans le domaine de l’enseignement que celui de la recherche. « 

Sur le plan technique, le bateau construit entièrement au Québec a été armé par Nordest Marine, une entreprise de Saguenay, selon les spécifications de Monsieur Sirois. D’une longueur de plus de 8 mètres, il est muni d’une coque faite d’aluminium. Le Borealis dispose également de plusieurs appareils spécialisés pour le travail avec des équipements scientifiques. Précisons que le bâtiment, certifié de type  » eaux secondaires 1  » par Transports Canada, est autorisé à naviguer dans le golfe Saint-Laurent.

L’Université du Québec à Chicoutimi remercie les partenaires qui ont rendu ce projet possible : la Fondation canadienne pour l’innovation, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, la Fondation de l’Université du Québec à Chicoutimi, le Consortium de recherche sur la forêt boréale, la Campagne de financement de l’UQAC et le Groupe de recherche sur les ressources renouvelables en milieu boréal.

– 30 –

Source :
Chantale Leblond
Service des affaires publiques
Téléphone : 418 545-5011, poste 2350
Affaires_publiques@uqac.ca

Renseignements :
Pascal Sirois, professeur-chercheur
Département des sciences fondamentales
Téléphone : 418 545-5011, poste 5658
Pascal_Sirois@uqac.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *