Selon la CBC, le réseau électrique canadien a besoin d’un investissement annuel de 15 milliards de dollars pour les 20 prochaines années afin de maintenir des installations vieillissantes et de répondre à la demande croissante.

L’objectif de ViAHT est non seulement de mieux comprendre les processus qui mènent à la dégradation/vieillissement de l’isolation contenue dans l’appareillage, mais aussi d’offrir aux ingénieurs et aux concepteurs, de nouveaux matériaux et outils pratiques d’analyses et de conception qui permettront d’orienter les décisions et les entretiens sur une base scientifique solide. Ces études seront effectuées tout en incorporant l’influence des facteurs physiques, mécaniques et électriques qui déterminent les phénomènes associés au vieillissement/dégradation des isolants. Il s’agit d’une recherche fondamentale et appliquée qui comprend de façon plus détaillée, les objectifs suivants:

  • Amélioration de nos connaissances des mécanismes de vieillissement/dégradation des isolations des transformateurs et alternateurs. Cette dégradation peut conduire à des pannes complètes, lesquelles sont très coûteuses pour les exploitants et très gênantes, voir désastreuses en période hivernale pour les clients connectés à ces réseaux. Les informations qui en découleront permettront de prévenir les pannes et d’évaluer la durée de vie résiduelle dans le cadre de la gestion de la durée de vie d’un transformateur/grande machine tournante, installé.
  • Développement de techniques modernes de caractérisation des isolants. Des méthodes de diagnostic avancées seront utilisées pour évaluer et surveiller la dégradation/vieillissement des équipements. Des modèles de vieillissement, permettant d’estimer la vie résiduelle de ces équipements, seront ensuite développés.
  • Développer des techniques de surveillance et de diagnostic des isolateurs.
  • Nano-structuration de matériaux solides/liquides en vue d’améliorer la fiabilité et les performances de l’appareillage de puissance et de retarder le vieillissement.
  • Promotion de la possibilité de formation de personnel hautement qualifié dans ce secteur d’importance stratégique pour l’économie du Canada.