En savoir plus
Plan de formation
Cinq cours obligatoires (quinze crédits)
Gestion de projets informatiques
Programmation de plateformes mobiles
Principes de conception et de développement de jeux vidéo
Laboratoire de jeux vidéo
Programmation avancée avec un moteur de jeu
0963
Programmes d'études de cycles supérieurs en informatique

Programme court de deuxième cycle en développement de jeux vidéo

Le Programme court de 2e cycle en développement de jeux vidéo est la suite du Microprogramme de 2e cycle en développement de jeux vidéo. Il intègre le cheminement de celui-ci en plus de deux cours supplémentaires.

Ce programme vise à spécialiser des professionnels déjà formés en programmation générale et à leur donner une formation complémentaire axée sur le développement de jeux vidéo avec les outils et les pratiques utilisés dans cette industrie.

La formation, courte et à distance, permet le travail en équipe virtuelle avec un écosystème d'outils logiciels conformes à ce qui est utilisé en entreprise. Elle offre un horaire flexible avec une grande partie de cours asynchrone et une partie synchrone avec des horaires de suivi projet ajustables.

Conditions d'admission
Base Études universitaires
  • Détenir le grade de bachelier, obtenu avec la moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3. Les candidatures d'étudiants ayant obtenu une moyenne cumulative inférieure à 3,2 seront étudiées.
  • Présenter un dossier de candidature*

ou

Base Préparation suffisante
  • Posséder une expérience de travail valable d'au moins trois (3) ans à titre de professionnel.
  • Présenter un dossier de candidature*
Note:

Les candidats qui démontrent par leur CV qu'ils possèdent des connaissances et/ou de la formation appropriée pourraient se voir reconnaître de l'expérience de travail.

*Le dossier de candidature comprend :

  • Un curriculum vitæ détaillé et à jour;
  • Les relevés de notes officiels indiquant le grade conféré ou les relevés de notes officiels et des copies des diplômes obtenus. Ces relevés se transmettent directement d'un registraire à un autre, mais le candidat doit en faire lui-même la demande auprès des établissements universitaires qu'il a fréquentés. Une photocopie des notes obtenues peut toutefois être jointe au dossier de manière temporaire pour en accélérer le traitement;
  • Une lettre de motivation de 300 mots.