Mercredi, 22 mai 2024
spot_img

Le professeur Issouf Fofana obtient une chaire de recherche de niveau 1

Félicitations à Issouf Fofana, professeur au Département des sciences appliquées et directeur du Centre International d’Ingénierie Nordique (CIIN), qui est récemment devenu le titulaire d’une nouvelle chaire de recherche du Canada (CRC) de niveau 1 sur le vieillissement de l’appareillage rempli d’huile installé sur les lignes à haute tension. Cette CRC est active depuis janvier 2023.

Les chaires de niveau 1 sont renouvelables une seule fois après sept ans. Elles sont destinées à des chercheuses et à des chercheurs exceptionnels reconnus par leurs pairs comme des chefs de file mondiaux dans leur domaine. Pour chaque chaire de niveau 1, l’établissement reçoit 200 000 $ par année pendant sept ans.

La Chaire de recherche du Canada en vieillissement de l’appareillage rempli d’huile installé sur les lignes à haute tension se consacre au problème du vieillissement de l’appareillage électrique installé sur les réseaux d’énergies. Le professeur Fofana et son équipe de recherche ont pour objectif d’obtenir de nouvelles connaissances fondamentales sur la dégradation des isolants (pierre angulaire de la durée de vie de l’appareillage de puissance) et leur intégrité dans les réseaux enrichis, par la pénétration croissante des sources d’énergies renouvelables et des véhicules électriques. Ils souhaitent créer des techniques de diagnostic plus fiables et contribuer à la synthèse de matériaux pour concevoir une isolation durable. De plus, les activités de recherche de la chaire permettront de former du personnel hautement qualifié dans ce domaine d’importance stratégique pour le Canada.

Aussi directeur du Laboratoire de modélisation des équipements des lignes électriques (MODELE) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le vieillissement de l’appareillage haute tension (ViAHT), le professeur Issouf Fofana a développé et dirige actuellement l’une des principales unités de recherche universitaires, au niveau international, qui se consacrent à la recherche sur les liquides diélectriques. Cette expertise a permis d’attirer des partenaires industriels importants œuvrant dans le domaine de la haute tension, tel qu’Hydro-Québec, Électricité de France (EDF), Réseau Transport Énergie (RTE), Rio Tinto et Hitachi Energy. Les perspectives de retombées scientifiques et partenariales sont donc grandes pour les recherches à venir de cette nouvelle chaire.

Articles reliés

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Mots-clés similaires