Mercredi, 22 mai 2024
spot_img

Inauguration d’un nouveau milieu communautaire pour les familles autochtones aux études à Sept-Îles

C’est ce matin qu’avait lieu l’inauguration officielle du projet Nutshimit, un nouveau milieu de vie communautaire situé sur les terrains du Cégep de Sept-Îles, qui servira à loger 32 familles autochtones dont les membres poursuivent actuellement des études ou y retournent.

Cette initiative de la Société immobilière du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (SIRCAAQ) a été pensée par et pour des Autochtones. L’UQAC est fière d’être l’un des nombreux partenaires qui ont contribué à la réalisation de ce projet, qui bénéficiera notamment à la communauté autochtone du Centre d’études universitaires de l’est de la Côte-Nord.

Grâce à un investissement total de 25M $, ce sont 32 logements, un CPE, une salle communautaire polyvalente, des espaces de travail collaboratifs pour les étudiants et une cuisine collective qui ont été mis à la disposition de la communauté.

Danielle Rousselot, cheffe des relations avec les Premières Nations de l’Université du Québec à Chicoutimi, à profiter de la cérémonie d’inauguration de ce matin pour souligner tout le travail collectif et la collaboration menés entre les partenaires qui ont permis l’aboutissement de ce projet d’envergure :
« L’inauguration d’aujourd’hui souligne l’accomplissement de plusieurs organisations partenaires. Si celle-ci est possible, c’est parce qu’un objectif commun guidait nos actions, soit celui d’offrir un milieu sécurisant et adapté aux besoins des étudiants et étudiantes des Premières Nations, afin d’améliorer et de faciliter l’accès aux études supérieures, et ce, autant au niveau collégial qu’universitaire ».

En effet, plusieurs organisations ont contribué à la mise en œuvre et au financement du projet, dont le gouvernement du Québec avec un investissement de près de 18,8 M$. Le gouvernement du Canada a quant à lui investi près de 6,2 M$ par l’entremise de la première Entente Canada-Québec concernant l’Initiative pour la création rapide de logements, un programme lancé en 2020 pour faciliter la construction et l’acquisition rapide de logements.

Bien plus qu’un projet d’ameublement, ces infrastructures pourront s’avérer déterminantes dans la réussite académique et l’émancipation des étudiantes et des étudiants autochtones qui les occuperont.

« Le projet Nutshimit a une importance particulière pour les générations actuelles et futures d’étudiants innus. Le milieu de vie offre notamment un tremplin exceptionnel pour les jeunes parents autochtones qui aspirent à retourner aux études. Chaque retour aux études a un effet multiplicateur dans nos communautés qui nous approche de notre idéal d’autonomie, de guérison et de prospérité », explique Mike « Pelash » Mckenzie, chef innu Takuaikan de la Première Nation Innu Uashat mak Mani-Utenam.

Articles reliés

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Mots-clés similaires