• Historique
  • Objectifs
  • Professeurs
  • Orientation de la recherche
  • Infrastructure
  • Collaborations et partenariats
  • Recrutement
  • Intranet

Le Centre international de recherche sur le givrage atmosphérique et l’ingénierie des réseaux électriques (CENGIVRE) a été créé en novembre 2003 dans le but de coordonner les activités des unités de recherche sur le givrage atmosphérique à l’UQAC.

La recherche sur le givrage a pris son essor en 1974 par la création de l’Équipe de l’ingénierie de l’environnement atmosphérique, ce qui a mené à la formation du Groupe de recherche en ingénierie de l’environnement atmosphérique (GRIEA) en 1983, dont l’expansion rapide a mené à l’instauration de la Chaire industrielle (CRSNG/Hydro-Québec/UQAC) sur le givrage atmosphérique des équipements des réseaux électriques CIGELE, en 1997, à la mise en place du Laboratoire international des matériaux antigivre LIMA en 1998 et à la création de la Chaire de recherche du Canada sur l’ingénierie du givrage des réseaux électriques INGIVRE en 2003.

La coordination des activités de recherche sur le givrage, la création d’une masse critique de chercheurs et la mise en commun des expertises et des équipements sont parmi les objectifs premiers du CENGIVRE, dont le rôle est de:

  • fournir des ressources et un soutien supplémentaires aux unités de recherche regroupées;
  • permettre un entretien et une utilisation plus efficaces des équipements;
  • assurer le partage de l’information et de l’expertise entre les unités;
  • effectuer des demandes de regroupement stratégique;
  • créer un créneau sur l’ingénierie des réseaux électriques:
  • attirer des étudiants et des chercheurs renommés:
  • assurer la relève dans le domaine par la formation de personnel hautement qualifié;
  • consolider le leadership international de l’UQAC dans le domaine du givrage.

Le corps professoral du CENGIVRE est présentement composé de 7 professeurs réguliers et 5 professeurs-chercheurs sous octroi, tous de l’UQAC.

  • Rachid Beguenane, professeur  |  Intelligence artificielle, réseaux électriques
  • Gilles Bouchard, professeur  |  Génie mécanique, modélisation et simulation numérique
  • Masoud Farzaneh, professeur  |  Physique des décharges et haute tension, coordination des isolements, givrage atmosphérique des structures, modélisation et simulation
  • Issouf Fofana, professeur  |  Modélisation des décharges électriques et calcul de champs
  • Louis Houde, professeur  |  Modélisation statistique, processus stochastiques
  • Anatolij Karev, professeur-chercheur sous octroi  |  Processus du givrage
  • Laszlo Kiss, professeur  |  Génie mécanique, transfert de chaleur
  • Mohand Ouhrouche, professeur  |  Réseaux électriques
  • Jean Perron, professeur  |  Dynamique des fluides, modélisation et simulation numérique, transfert de la chaleur
  • Konstantin Savadjiev, professeur-chercheur sous octroi  |  Génie électro-mécanique, études probabilistes du givrage
  • Christophe Volat, professeur-chercheur sous octroi  |  Ingénierie du givrage
  • Jianhui Zhang, professeur-chercheur sous octroi  |  Génie électrique, modélisation.

L’équipe compte également sur la collaboration de 4 chercheurs postdoctoraux, 15 étudiants au doctorat, 8 à la maîtrise et 6 au 1er cycle, ainsi que 20 assistants de recherche, techniciens et professionnels.

  • Études relatives au givrage des réseaux électriques
  • Études relatives au givrage des transporteurs aériens
  • Études du givrage d’autres structures (éoliennes…)
  • Ingénierie des réseaux électriques
  • Développement de l’instrumentation relative au givrage
  • Conception d’équipements adaptés aux conditions de givrage
  • Méthodes préventives contre l’adhésion et l’accumulation de glace et de neige
  • Établissement de guides et de normes relatives au givrage des structures

Le CenGivre dispose d’une infrastructure de recherche majeure et d’avant-garde, constituée de plusieurs laboratoires dotés d’équipements et d’instruments spécialisés. Ces laboratoires, sauf un, sont situés au Pavillon principal et au Pavillon de recherche sur le givrage.

  • Laboratoires de simulation du givrage et de matériaux antigivre, comprenant huit chambres climatiques et trois souffleries réfrigérées
  • Laboratoire haute tension, doté d’un générateur de chocs de 800 000 volts, de deux transformateurs de 350 000 volts et de 120 000 volts, ainsi que d’un système modulaire de tension continue, alternative et impulsionnelle de 240 000 volts
  • Laboratoires de modélisation et de simulations numériques avec un nombre important d’ordinateurs et de logiciels spécialisés
  • Sites naturels du givrage à l’UQAC et sur les Monts Valin
  • École centrale de Lyon, France
  • École polytechnique de Montréal, Canada
  • École supérieure d’ingénieurs d’Annecy, Université de Savoie, France
  • Electro Composites, Canada
  • Énergie Atomique du Canada
  • Hydro Québec, Canada
  • Hydro One, Canada
  • Institut de recherche aérospatiale du CRNC, Canada
  • Italian Aerospace Research Centre (CIRA), Italie
  • Kinectrics, Canada
  • Kitami Institute of Technology, Japon
  • Services électroniques professionnels (SEP), Canada
  • Société des technologies de l’aluminium au Saguenay (STAS), Canada
  • Society of Automotive Engineers (SAE), rédactions des normes American Materials Standards (AMS) et Aerospace Standards (AS)
  • University of Alberta
  • University of British Columbia
  • Université Chongqing, Chine
  • Université de Hannovre, Allemagne
  • Université de Karlsruhe, Allemagne
  • Université Laval
  • Université McGill
  • Université du Québec à Rimouski

Chacune des unités du CenGivre offre aux étudiants ayant un excellent dossier académique la possibilité d’obtenir des bourses d’études, particulièrement dans les domaines du génie électrique, du génie mécanique, du génie informatique, du génie chimique, et des sciences des matériaux, ainsi que dans les domaines des mathématiques et de la physique appliquée.

Pour de plus amples informations au sujet des bourses, veuillez visiter le site Web de l’unité qui vous intéresse.

Branchez-vous à l’intranet du CENGIVRE en cliquant ici.