ACTUALITÉS

Inscrivez les étudiantes et étudiants impliqués au « Défi étudiant 2018 »!

Pour souligner l’engagement…

Vous connaissez une étudiante ou un étudiant qui ne compte plus les heures de bénévolat ou avez entendu parler d’un projet étudiant qui sort de l’ordinaire? Soumettez sa candidature au Défi étudiant 2018!

La période de mise en candidature du 34e Défi étudiant est maintenant lancée. Les Services à la vie étudiante offrent des prix d’honneur accompagnés de bourses de 500 $, qui seront décernés lors du Défi étudiant, le mercredi 14 mars 2018 à 15 h au Centre culturel.

Le Défi étudiant est un événement annuel qui souligne et récompense l’implication étudiante à l’Université de Sherbrooke depuis 1985. Les étudiantes ou étudiants qui seront en lice peuvent, par exemple, avoir mis en place un nouveau projet, avoir participé à une activité de façon particulièrement dynamique, avoir travaillé à l’amélioration de la qualité de vie des étudiants, tout ça, bénévolement.

Date limite : 24 janvier 2018 à 16 h 30

Soumettre une candidature

POUR UNE MEILLEURE COLLABORATION ENTRE LES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ

Dominic Bizot et Gabriel Demers   Photo : Radio-Canada / Vincent Côté

De plus en plus, le traitement des personnes malades demandera la collaboration de plusieurs personnes issues de divers domaines. Dominic Bizot, Directeur de l’Unité d’enseignement en travail social de l’UQAC et Gabriel Demers, étudiant en 2e année de médecine au Programme de formation médicale à Saguenay.

Les médecins, les physiothérapeutes, les psychologues, les kinésiologues, les infirmiers et les travailleurs sociaux doivent travailler ensemble. Les professeurs de l’UQAC sont conscients que si l’on veut que cette transformation se produise, il faut sensibiliser les jeunes professionnels dès leur formation.

Écoutez l’entrevue réalisée à la radio, le 30 octobre à 17 h 15 :

http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/style-libre

L’étudiant(e) du mois par l’AGÉÉMUS – Septembre 2017

« L’étudiant(e) du mois » par l’Association générale des étudiantes et étudiants en médecine de l’Université de Sherbrooke (AGÉÉMUS)  à Saguenay!

L’AGÉÉMUS Saguenay tient à féliciter Virginie Dubois pour sa nomination de l’étudiante du mois de septembre 2017

Virginie s’est impliquée dans l’organisation d’un Lave-O-Thon qui s’est déroulé au début du mois de septembre en vue d’amasser des fonds pour le Club des petits déjeuners du Québec qui, en offrant un déjeuner nutritif aux enfants, favorise la réussite scolaire des jeunes. L’équipe a ramassé un montant de 1081 $

Elle a beaucoup travaillé et a mis beaucoup de temps pour son lavothon qui fut une réussite. Elle a créé ce projet par elle-même! Son projet nous a montré qu’elle est très persévérante et dédiée envers sa communauté !

Bourse d’excellence à l’admission 2017

Félicitations à tous nos récipiendaires!

Rangée du haut, de gauche à droite, Dr Sébastien Lefebvre,  les récipiendaires Fabrice Dufour, Gabrielle Major, Florence Chiarella, Kiana Lebel, Gabrielle Voyer, Marie-Lee Bouchard, Alexe Bélanger-Poulin accompagnés de Dre Sharon Hatcher et Dr Louis Gagnon. Rangée du bas, de gauche à droite, les récipiendaires Frédéric Pelletier, Vicky Dufour-Richard, Florence Ouellet.

FORMATION POPULAIRE EN SANTÉ – AUTOMNE 2017

SOUS LE THÈME « COMPRENDRE LES MALADIES GÉNÉTIQUES »

Les mardis, de 19 h à 21 h, du 10 octobre au 21 novembre 2017
7 rencontres – 7 conférences – 9 conférencières et conférenciers

THÈME OFFERT POUR LA 1re fois

Saguenay, le 12 septembre 2017 – Pour sa 10e année d’existence, le Programme de formation populaire en santé propose une offre originale de conférences qui intéressera assurément un grand nombre de personnes puisqu’elle traitera des maladies génétiques.
Ce 19e programme de formation populaire en santé, proposé sous le thème « Comprendre les maladies génétiques », comportera 7 rencontres de deux heures chacune lors desquelles sept thèmes différents seront abordés, présentés et expliqués par neuf professionnels de la santé du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

*Nouveauté, le programme est aussi offert par webdiffusion*

Consultez notre dépliant!

Cliquez ici pour vous inscrire en ligne!

 

COMMUNIQUÉ

Un programme renouvelé pour répondre aux défis de santé émergents

35 étudiants entreprennent une formation en médecine enrichie sur le campus de Saguenay

Saguenay, le 6 septembre 2017 Le Programme de formation médicale à Saguenay, qui amorce en 2017 sa 12e année d’existence, accueille 35 nouveaux étudiants provenant d’un peu partout au Québec dans un programme de médecine entièrement révisé et enrichi. En effet, le programme de doctorat en médecine de la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université de Sherbrooke délocalisé sur le campus de Saguenay depuis 2006, a été complètement renouvelé afin de continuer à former des médecins compétents, aptes à répondre aux besoins grandissants des patients et capables de relever les nouveaux défis en santé du Québec comme le vieillissement de la population, l’augmentation des maladies chroniques ou le rôle actif des patients dans leurs soins.
La formation de quatre ans, offerte à Sherbrooke, à Saguenay et à Moncton au Nouveau-Brunswick, est préalable à la résidence et sera particulièrement bien adaptée à la pratique professionnelle. Les étudiants en sortiront mieux préparés pour entreprendre leur formation postdoctorale.

Augmenter la cohérence
Tout en tirant profit des grandes forces du programme dans sa forme actuelle, la direction du programme souhaitait augmenter la cohérence entre les activités d’apprentissage du curriculum et l’évolution de la pratique médicale.
« Dès 2009, nous avons commencé à réfléchir à des changements qui nous permettraient de mieux répondre aux besoins de la société », souligne la Pre Sharon Hatcher, doyenne associée du site de Saguenay. « Le programme de formation médicale à Saguenay (PFMS) voulait également consolider sa mission et son engagement régional ».
Un travail colossal a été entrepris pour construire un nouveau curriculum au terme d’une réflexion approfondie et du choix de 6 grandes orientations : l’agir avec compétence, le décloisonnement disciplinaire, l’approche globale ou généralisme, la collaboration professionnelle, la flexibilité et une gestion de programme efficace et dynamique.
En vue de créer davantage de liens entre les activités pédagogiques et la philosophie d’apprentissage retenue, la direction du programme a décidé d’effectuer des changements dans la structure du programme. « Nous avons réfléchi aux contenus, aux formules pédagogiques, à l’horaire, aux activités d’évaluation, et nous avons questionné chaque élément de la formation pour élaborer un programme de médecine avant-gardiste, explique le Pr Louis Gagnon, coordonnateur du PFMS. « Nous avons développé ou réévalué pas moins de 65 nouvelles activités pédagogiques en plus de plusieurs stages déjà existants ».

Renforcer la culture de l’apprentissage pratique
Le plus grand changement introduit au programme pour 2017 est une approche fondée sur l’Agir avec compétence. Avec l’appui et la contribution du Service de soutien à la formation (SSF) de l’Université de Sherbrooke, le nouveau curriculum permettra aux futurs médecins d’apprendre plus précocement dans des situations réelles ou simulées, représentatives de leur future pratique.
« Les étudiants doivent développer la capacité d’agir adéquatement dans les différentes situations de soins cliniques aux patients, mais ils doivent également répondre aux exigences grandissantes des milieux par le développement de compétences devenues essentielles en prévention et promotion de la santé, en formation, en gestion, et en recherche, mentionne le Pr Gagnon. Les situations de soins incluent également la modification des habitudes de vie, le professionnalisme et la collaboration, le raisonnement éthique et les soins de fin de vie. » Les étudiants seront prêts et outillés à faire face à des situations de soins complexes, et à répondre aux personnes qui présentent des maladies chroniques, ainsi qu’aux défis de santé associés au vieillissement de la population.

Une formation médicale bien ancrée dans la région
Rappelons que la délocalisation du doctorat en médecine de l’Université de Sherbrooke à Saguenay est le résultat d’un travail de partenariat avec l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean et que ces derniers contribuent à la réussite de cette avancée dans la formation médicale.

La formation médicale à Saguenay en quelques chiffres

  • Depuis 11 ans, le Programme de formation médicale à Saguenay a accueilli 338 étudiants. À ce nombre, s’ajoutent 35 étudiants qui font leur entrée au programme cette année.
  • Près de 30 % des étudiants proviennent de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et 70 % des étudiants proviennent de l’extérieur de la région.
  • Jusqu’à maintenant, on compte 8 cohortes de finissants dont 213 étudiants diplômés.
  • 98 finissants sont en exercice dont 35 % des finissants en exercice pratiquent dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean

 Renseignements : 

Martin Hudon, adjoint de la doyenne
Programme de formation médicale à Saguenay
418 812-4003
martin1.hudon@uqac.ca

Marie-France Audet, agente d’information
Service des communications et des relations publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2274
Marie-France.audet @uqac.ca

L’étudiant(e) du mois par l’AGÉÉMUS – Mai 2017

« L’étudiant(e) du mois » par l’Association générale des étudiantes et étudiants en médecine de l’Université de Sherbrooke (AGÉÉMUS) à Saguenay

L’AGÉÉMUS Saguenay tient à féliciter Jason Lachapelle pour sa nomination de l’étudiant du mois pour mai 2017. C’est une nomination assez particulière puisque ce n’est pas pour un seul geste ou une seule implication dans une activité. En fait, de nombreux étudiants l’ont nominé pour le prix en le citant comme étant le « papa de la promo ».

C’est clair que par de multiples petits gestes, Jason a au coeur tous ses amis de classe dans toutes les promos. Par exemple, il a offert de se déplacer pour aider des gens en panne, il achète de grosses boîtes de collations chez Costco pour partager avec les étudiants lors des phases d’examens, il aide ses coéquipiers avec la gestion du stress et plein d’autres choses! Bref, c’est quelqu’un sur qui on peut compter quand ça va mal. Merci Jason! Nous sommes chanceux de t’avoir parmi nous!