Articles inédits sur le cinéma (2016)

Matière

La matière d’un grand art. Écrits sur le cinéma des années 1930, recueil d’articles inédits sur le cinéma recueillis, présentés et annotés par François Ouellet, préface de Bertrand Tavernier, Le Raincy, La Thébaïde, 2016, 400 p.

Aujourd’hui Jean Prévost, no 17, 2016-2017

Bost-Prévost AJP - copie

Aujourd’hui Jean Prévost, la revue de l’Association des Amis de Jean Prévost, consacre son numéro 17 à Pierre Bost et Jean Prévost, condisciples à Henri IV et amis jusqu’à la mort du premier en 1944. Le numéro contient de très nombreux articles des deux auteurs sur la littérature, le cinéma et le sport, ainsi que des lettres et cartes. Pour se procurer la revue : emmanuel-bluteau@orange.fr

Correspondance André Beucler et Pierre Bost (1925-1975) (2021)

André Beucler et Pierre Bost se sont rencontrés pour la première fois dans les bureaux des éditions Gallimard à l’automne 1924. Entre les deux écrivains, parmi les plus remarquables de ceux nés vers 1900, se noue rapidement une amitié toujours plus vive avec les années, qui ne prendra fin qu’avec la disparition de Bost cinquante ans plus tard. De tempérament différents, ils ont pourtant beaucoup en commun : le journalisme, leur passion pour le cinéma (autant comme critique que comme scénariste) et le music-hall accompagnent quotidiennement leur métier d’écrivain. Ce sont aussi des hommes d’amitié fidèle. Une amitié tout aussi vive unissait leurs femmes, Natacha Beucler et Odette Bost, dont la présence est constante dans leurs lettres.

« Correspondance André Beucler et Pierre Bost (1925-1975) », édition établie, annotée et présentée par François Ouellet, Plaisirs de mémoire. Les Cahiers de l’association André Beucler, no hors série, octobre 2021. Pour se procurer la revue : association@andrebeucler.com

Réédition du roman Prétextat (2021)

Publié initialement en 1925, Prétextat est un roman pour les vacances. Le sujet en est précisément un groupe de Parisiens venus passer les plus beaux mois de l’été dans une villa normande qu’ils ont louée. Bost en a puisé le sujet dans une mésaventure survenue à ses parents deux ans plus tôt. Mais le romancier prend le parti d’en rire, montre le grotesque d’une affaire qui ne pouvait guère être traitée autrement. Éd. La Thébaïde, 2021.

Les commentaires sont fermés.