Samedi, 15 juin 2024
spot_img

Marie-Anne Blackburn et Peggy Henry, conférencières de l’événement « Regard des Québécois sur le monde »

Dans le cadre de la série de conférences Regard des Québécois sur le monde, la Bibliothèque publique de Chicoutimi et Jayanta Guha s’unissent pour offrir à des Québécois ayant effectué des voyages internationaux prolongés une tribune afin qu’ils puissent partager leurs expériences et leurs réflexions sur le pays où ils ont séjourné. Cette série de conférences, qui se poursuit pour une quatrième année, montre cette saison une diversité éclatante. Plusieurs des conférenciers invités travaillent d’ailleurs à l’UQAC ou en sont diplômés.

Le 10 octobre dernier, le public était convié à assister à la seizième conférence, intitulée Dualité chinoise et présentée sous deux thèmes : Triptyque mandarin, proposé par Peggy Henry, et Le contraste, proposé par Marie-Anne Blackburn. Environ 50 personnes se sont rendues à la salle Marguerite-Tellier de la Bibliothèque publique de Chicoutimi afin d’entendre les propos de mesdames Henry et Blackburn.

Quelques mots sur les conférencières
Dans le cadre de son bac en anthropologie et études est-asiatiques, Peggy Henry a effectué des sessions d’immersion en mandarin dans différentes universités chinoises entre 2004 et 2006. Les enjeux environnementaux, sociaux et économiques auxquels fait face ce pays lui ont laissé une profonde impression. Quelques années plus, tard, elle retourne aux études, mais cette fois-ci dans une autre discipline : l’environnement et le développement durable. Elle est actuellement étudiante de maîtrise et chercheure à la Chaire de recherche et d’intervention en éco-conseil de l’UQAC.

Marie-Anne Blackburn est candidate au doctorat à l’école de Télécom et Management SudParis (Université d’Évry-Val-d’Essonne) où elle amorcera des études en sciences de gestion. Elle possède une formation de niveau maîtrise en administration des affaires (M.B.A.) de l’Université du Québec à Chicoutimi et un baccalauréat en communication publique de l’Université Laval. À travers ce parcours académique, Marie-Anne a également passé par les bancs des universités chinoises de Nankai à Tianjin et de Shanghai afin d’y apprendre la langue et la culture chinoises. Son séjour de plus de trois ans en Chine (2005 à 2008) lui a permis de visiter plus d’une quarantaine de villes du pays du milieu et de découvrir ce peuple accueillant et chaleureux. Elle travaille présentement à l’UQAC comme chargée de projet au bureau de l’International.

À noter
Si vous avez séjourné dans un pays pour une période de quelques mois et voulez partager vos réflexions sur le pays à travers cette série de conférences, contactez Jayanta Guha, professeur émérite, à l’adresse courriel suivante : jayanta_guha@uqac.ca.


Sources :

Jayanta Guha, professeur émérite de l’UQAC
418 543-7164  ▪  jayanta_guha@uqac.ca

Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2350  ▪  affaires_publiques@uqac.ca

________________________________________________________________________________________

Sur la photo, dans l’ordre habituel : Peggy Henry et Marie-Anne Blackburn
Photographe : Jayanta Guha
________________________________________________________________________________________

Articles reliés

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Mots-clés similaires