Jeudi, 18 juillet 2024
spot_img

La reconnaissance des acquis et des compétences pour la formation de base en enseignement en milieu autochtone du CEPN

Le Conseil en Éducation des Premières Nations (CEPN) est fier d’annoncer que l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) reconnaît officiellement les acquis et les compétences de la formation de base en enseignement en milieu autochtone du CEPN dans ses programmes de baccalauréat menant au brevet d’enseignement. Ainsi, les étudiants et étudiantes qui auront réussi la formation se verront reconnaître trois crédits pour un cours optionnel. Cette reconnaissance témoigne de l’engagement de l’UQAC envers la promotion et la valorisation de l’éducation autochtone et des savoirs traditionnels.

La formation de base en enseignement en milieu autochtone vise à doter les enseignants travaillant au sein des communautés membres du CEPN, et ne possédant pas de brevet d’enseignement, des habiletés prescrites pour l’enseignement.  S’inscrivant dans la vision du CEPN et de la perspective Premières Nations de l’apprentissage tout au long de la vie, la formation offre aux enseignants la possibilité de parfaire et d’enrichir leur boîte à outils pédagogiques et de compléter leurs acquis.

Inspirées de compétences professionnelles du ministère de l’Éducation du Québec, les compétences de la formation de base en enseignement en milieu autochtone sont teintées et modulées selon la vision du CEPN.

Les participants auront l’opportunité de développer les compétences suivantes;

  • valoriser et promouvoir les savoirs, la vision du monde, la culture et l’histoire des Autochtones;
  • planifier l’année scolaire et les séquences d’enseignements et d’apprentissages en contexte autochtone;
  • piloter les séquences d’enseignement qui tiennent compte de la réalité des élèves;
  • évaluer les apprentissages en contexte autochtone;
  • mettre en place des stratégies de gestion de classe bienveillantes et optimales en contexte autochtone;
  • respecter le caractère unique de chaque élève;
  • mobiliser le numérique;
  • agir en accord avec les principes éthiques de la profession en contexte autochtone.

Conçue pour répondre aux réalités des enseignants travaillant en communauté, la formation est personnalisée et individualisée en tenant compte de l’horaire des enseignants dans les écoles.   Celle-ci est offerte à distance et en présentiel et représente environ 135 heures de formation.

« Nous tenons à remercier l’UQAC d’avoir été la première université à reconnaître les acquis de cette formation de base pour les enseignants œuvrant au sein des communautés. Il s’agit d’un jalon important de la collaboration avec le milieu universitaire dans la démarche qui nous mènera à une université des Premiers Peuples avec la Maison des Savoirs, mentionne M. Denis Gros-Louis, directeur général du CEPN.

« C’est le fruit d’une collaboration étroite et fructueuse entre nos institutions. Elle ouvre de nouvelles perspectives pour les enseignants et enseignantes des communautés autochtones, renforçant ainsi notre engagement envers l’éducation pour tous. », ajoute Ghislain Samson, recteur de l’UQAC.

« Cette annonce met en lumière une initiative remarquable dans le domaine de l’éducation qui témoigne de la compétence reconnue du CEPN en matière d’éducation en milieu autochtone, mais qui incarne aussi notre engagement envers le respect des cultures, des savoirs et des
savoir-faire autochtones. », mentionne Danielle Rousselot, cheffe des relations avec les Premières Nations de l’UQAC.

 

À propos du CEPN

Le CEPN est l’association de 22 Premières Nations du Québec qui œuvre depuis plus de 38 ans à la réalisation du droit des Premières Nations d’exercer leur pleine compétence en matière d’éducation grâce à la mise en place d’un système d’éducation complet, doté de ressources adéquates, conçu et géré selon leurs valeurs et leur culture. Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site Web au www.cepn-fnec.com.

Articles reliés

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Mots-clés similaires