Jeudi, 18 juillet 2024
spot_img

Célébrons la francophonie

Je m’en voudrais de passer sous silence l’importance que j’accorde au Mois de la Francophonie avant que mars ne cède sa place au mois d’avril. En effet, j’espère que vous avez eu l’occasion de profiter de la richesse et de la diversité des cultures francophones de partout à travers le monde, en vous donnant la peine de vous ressourcer, un peu plus qu’à l’habitude, dans la littérature, la musique, le cinéma, l’art et d’autres formes d’expression qui mettent de l’avant la langue française. Pour ma part, je suis particulièrement interpellé par la culture haïtienne, d’autant plus que j’ai eu l’occasion de m’en imprégner davantage lors de travaux de recherche et d’enseignement. Je vous invite par ailleurs à lire le blogue de notre vice-recteur aux études, à la formation et à la réussite, Étienne Hébert, pour en connaître davantage sur notre nouveau Centre de valorisation du français.

La langue française est une langue de culture et de savoir. La recherche en français contribue à préserver la diversité linguistique et culturelle dans le monde universitaire, entre autres choses, et est essentielle pour comprendre les réalités locales, les enjeux socioculturels, politiques et économiques de même que les défis spécifiques auxquels nous sommes confrontés. Elle permet de valoriser les perspectives et les savoirs issus de nos contextes. Je véhicule ce discours dès que j’en ai la chance, notamment auprès des instances politiques canadiennes pour que tous contribuent à la valorisation et au financement de la recherche en français. Au cours des derniers mois, notre vice-recteur Mohamed Bouazara a d’ailleurs déposé un mémoire pour soutenir le français en recherche. Le maintien de la langue française dans nos environnements de recherche et de création est essentiel pour préserver la diversité culturelle, garantir l’accès à la connaissance et encourager la participation équitable à sa production à l’échelle mondiale. J’en suis un fervent défenseur.

Sur un autre thème, je tiens à féliciter l’équipe du Service aux étudiants pour leur initiative visant à remettre des paniers de denrées à nos étudiantes et étudiants dans le besoin. Hebdomadairement, ce sont plus ou moins 75 paniers qui ont été remis depuis quelques semaines. Sous le même thème, des cuisines collectives étudiantes seront également lancées sous peu. Je supporterai toujours ce genre d’initiative qui permet de répondre aux besoins de base de notre communauté en faisant appel à la solidarité, valeur s’inscrivant parfaitement dans une perspective de développement durable. Bravo!

Bonne semaine!

 

Articles reliés

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Mots-clés similaires