Jeudi, 20 juin 2024
spot_img

Retourner aux études pour atteindre le métier qui nous passionne, la détermination de Julie Auger

Les journées de la persévérance scolaire, qui ont lieu du 12 au 16 février, sont l’occasion de mettre de l’avant le parcours inspirant des étudiantes et des étudiants de l’UQAC qui, par leur détermination, ont réussi à surmonter les nombreux défis rencontrés au cours de leur cheminement scolaire et universitaire, pour atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés dans la réalisation de leur projet d’études.


Julie Auger, étudiante au baccalauréat en travail social

Avec son parcours académique atypique, Julie Auger est un réel exemple de détermination et de persévérance scolaire. À l’âge de 30 ans, elle a pris la décision de retourner sur les bancs d’école et est parvenue à terminer ses études présecondaires jusqu’à l’obtention de son diplôme d’études secondaires, et ce en seulement 3 ans. Par la suite, elle a continué son parcours académique en obtenant une attestation d’études collégiales en éducation spécialisée. Julie a ensuite fait son entrée universitaire au campus de l’UQAC à Sept-Îles, où elle y étudie actuellement au baccalauréat en travail social.

Qu’est-ce que la persévérance signifie pour toi?

Pour moi la persévérance scolaire est de fournir des efforts constants, jour après jour, et ce malgré les aléas du quotidien.

Comment arrives-tu à bien concilier tes études et ta vie personnelle?

Lors de mon premier trimestre à l’UQAC, j’étais submergée par les tâches que j’avais à faire au quotidien. La conciliation étude/famille/travail a été un réel défi. Heureusement, lors de mon deuxième trimestre, j’étais mieux préparée et beaucoup plus en contrôle de la situation. Je pratique le yoga et la méditation. Cela m’aide à gérer mon stress et à maintenir l’équilibre mental nécessaire pour arriver à mieux gérer cette conciliation.

Dans tes moments de découragement, qu’est-ce qui te motive à poursuivre ton projet d’études?

Lorsque je vis des moments de découragement, je me motive en visualisant tout le chemin parcouru jusqu’à maintenant, mes réussites et mes fiertés. Je me dis que toutes ces réussites me rapprochent de mon objectif, qui est d’accéder à la profession qui me passionne et devenir travailleuse sociale.

Y a-t-il des personnes significatives dans ton parcours universitaire qui t’ont aidé à persévérer?

Mon conjoint me facilite la vie au quotidien afin que je puisse me consacrer à mes études à temps plein. De plus, j’ai la chance d’avoir une collègue de classe, une amie formidable. Nous nous encourageons mutuellement à persévérer et à donner toujours le meilleur de nous-mêmes, et ce dans le plaisir et la folie!

Si tu avais un conseil à donner à quelqu’un pour l’aider à persévérer, ce serait quoi?

On doit rester positif malgré les obstacles et toujours donner le meilleur de soi. Cela fait en sorte que l’on évite les « j’aurais donc dû ». Lorsque la tâche semble trop volumineuse, je me rappelle ce proverbe « Comment manger un éléphant? Une bouchée à la fois! ».

Quelle est ta plus grande fierté jusqu’ici dans ton parcours universitaire?

Une de mes plus grandes fiertés, c’est d’avoir réussi à tracer mon propre chemin jusqu’à des études universitaires qui me passionnent et me permettent d’acquérir de nouvelles connaissances en plus de transformer ma vision du monde et de m’aider à devenir une meilleure personne.

Articles reliés

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Mots-clés similaires