IMG_0420

La biophilie au profit de l’apprentissage scolaire

Le Quotidien, cahier Toit et moi, Mélissa Bradette, le 21 avril 2018 – La biophilie est un autre élément dont nous aurions avantage à tenir compte dans la conception des environnements scolaires.

Mais qu’est-ce que la biophilie? Ce terme formé à partir de la racine grecque « bio » (la vie) et du suffixe -phile (« qui aime ») a été proposé par le biologiste Edward O. Wilson. Il désigne l’affinité innée de l’homme pour le vivant et les systèmes naturels. En architecture, la biophilie fait référence à une conception qui se rapproche ou qui imite les conditions d’un environnement naturel.

Plusieurs études ont révélé que la conception biophilique peut réduire le stress, augmenter la créativité et la clarté de la pensée, améliorer notre bien-être et accélérer la guérison.

Continuer la lecture 

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *