Archives pour la catégorie On parle de nous

La stratégie de développement de l’industrie québécoise des produits forestiers voit le jour

Le gouvernement du Québec a rendu publique, ce lundi, la Stratégie de développement de l’industrie québécoise des produits forestiers 2018-2023, conformément à son engagement pris dans le cadre du Forum Innovation Bois. L’initiative prévoit un ensemble de mesures représentant des investissements de plus de 827 M$, dont la renouvellement du soutien aux activités de formation obligatoire sur l’utilisation du matériau bois dans la construction, destinées aux ingénieurs civils de l’UQAC, de 2018 à 2021 et l’appui à l’UQAC pour ses activités de formation continue sur l’utilisation du matériau bois dans la construction, visant notamment le développement et la diffusion de nouvelles formations offertes en ligne.

Fruit d’une démarche de consultation à laquelle ont participé de nombreux acteurs du secteur forestier, la Stratégie a pour thème Les produits forestiers, une richesse à cultiver. Elle est porteuse d’une vision partagée par l’ensemble de l’industrie, laquelle s’articule ainsi : « Source de fierté et de création de richesse pour la société québécoise, l’industrie des produits forestiers constitue un chef de file mondial pour ses produits valorisant la fibre de bois issue de forêts aménagées de façon durable. Elle s’adapte, se diversifie, se modernise, se réinvente et contribue à la réduction des gaz à effet de serre, en plus de jouer un rôle clé dans la lutte contre les changements climatiques. » Continuer la lecture de La stratégie de développement de l’industrie québécoise des produits forestiers voit le jour

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Des étudiants de l’UQAC participent au concours Les défis du bois 3.0 en France

4 étudiants en ingénierie (2 finissants au bac en génie civil, 2 à la maîtrise professionnelle en ingénierie) de l’UQAC accompagnés par Sylvain Ménard, professeur en génie civil structure bois, ont pris part au concours de conception et de construction de structures en bois « Les défis du bois 3.0 » dans les Vosges (Est de la France), organisé par des enseignants en architecture et en ingénierie bois de l’ENSarchitecture de Nancy et de l’ENSTIB d’Épinal.

L’objectif de cette épreuve initiatique permet une expérience de partage et de créativité, répondant à des contraintes de temps, de matériel et d’inventivité.  Aux architectes en herbe et élèves  ingénieurs, s’ajoutent les Compagnons du Devoir, un véritable atout, pour la finalisation de la construction.

Voyez le fruit de leur labeur ci-dessous!

Continuer la lecture de Des étudiants de l’UQAC participent au concours Les défis du bois 3.0 en France

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

UQAC et industrie | Des outils pour encourager l’utilisation du matériau bois

Informe Affaires, Jonathan Thibeault, le 13 mai 2018 – L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) accorde une place importante à la construction en bois. L’institution a mis en place un programme de formation continue destiné aux entrepreneurs, architectes et ingénieurs afin qu’ils puissent mettre en valeur ce matériau noble. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’une délégation régionale s’est rendue, le mois dernier, en Colombie-Britannique pour s’inspirer et découvrir des projets de construction utilisant principalement cette matière.

« Nous effectuons une mission à l’extérieur de la province chaque année depuis cinq ans. Cela permet d’inspirer les parties prenantes de développements commerciaux et résidentiels pour qu’ils utilisent le bois. Nous organisons aussi des visites dans d’autres régions pour réseauter et voir comment les autres utilisent cette matière. En outre, ces voyages permettent de constater que le Québec est très proactif en la matière », a mentionné l’agent de liaison pour le Centre de savoir sur mesure de l’UQAC (CESAM), Romain Cunat.

Continuer la lecture 

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Enseignement du bois: s’aider entre universités

Le Quotidien, Louis Tremblay, le 24 mars 2018La députée de Chicoutimi à l’Assemblée nationale, Mireille Jean, souhaite que l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) puisse s’inscrire dans le sillage de l’Université Laval. Cette dernière voit son offre de formation de construction avec des structures de bois s’accroître avec des subventions du gouvernement du Québec, permettant l’embauche de nouveaux professeurs spécialisés dans ce domaine.

Au cours d’un entretien avec Le Quotidien, celle qui a fait ses études en architecture ne croit pas utile de condamner la décision du gouvernement de choisir Laval au lieu de l’UQAC. Selon Mireille Jean, la confrontation est inutile et il faut au contraire tabler sur une collaboration entre institutions.

Il est important de rappeler que l’UQAC a fait plus que sa part pour amener le gouvernement du Québec à modifier son code du bâtiment pour ouvrir le marché institutionnel et résidentiel à plus de quatre étages à l’industrie du bois. Elle a même invité pendant un an le spécialiste français Pascal Triboulot dans ses murs pour faire la promotion de la construction en bois et surtout doter l’UQAC des premiers jalons d’une formation adaptée auprès de professionnels de l’industrie de la construction.

Continuer la lecture 

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Les défis du bois

Le Quotidien, cahier Toit et moi, Mélissa Bradette, le 24 mars 2018Est-il difficile de construire en bois ? Ingénieurs et architectes sont d’avis que non. 67 % des répondants qui ont participé à l’Étude de marché pour le bois de structure dans la construction non résidentielle au Québec, enquête menée pour le compte de Cecobois, ont affirmé qu’il est très ou assez facile de construire des bâtiments en bois. Comment expliquer alors le fait que l’acier et le béton demeurent plus prisés ? En combinant les avis des ingénieurs et architectes qui ont participé au sondage, le coût d’une structure en bois, la difficulté d’estimation et de conception sont perçus comme les principaux obstacles à l’utilisation du bois comme matériau de structure pour les bâtiments non résidentiels.

Adapter les programmes universitaires

D’autre part, 82% des répondants au sondage mené pour le compte de Cecobois estiment que la conception en bois et les produits du bois devraient être davantage enseignés dans les facultés d’architecture et de génie. À ce chapitre, l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) fait figure de leader. En effet, l’établissement universitaire a procédé, en 2012, à une refonte de son baccalauréat en Génie civil pour y intégrer le matériau bois.

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page