Archives pour la catégorie On parle de nous

UQAC et industrie | Des outils pour encourager l’utilisation du matériau bois

Informe Affaires, Jonathan Thibeault, le 13 mai 2018 – L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) accorde une place importante à la construction en bois. L’institution a mis en place un programme de formation continue destiné aux entrepreneurs, architectes et ingénieurs afin qu’ils puissent mettre en valeur ce matériau noble. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’une délégation régionale s’est rendue, le mois dernier, en Colombie-Britannique pour s’inspirer et découvrir des projets de construction utilisant principalement cette matière.

« Nous effectuons une mission à l’extérieur de la province chaque année depuis cinq ans. Cela permet d’inspirer les parties prenantes de développements commerciaux et résidentiels pour qu’ils utilisent le bois. Nous organisons aussi des visites dans d’autres régions pour réseauter et voir comment les autres utilisent cette matière. En outre, ces voyages permettent de constater que le Québec est très proactif en la matière », a mentionné l’agent de liaison pour le Centre de savoir sur mesure de l’UQAC (CESAM), Romain Cunat.

Continuer la lecture 

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Enseignement du bois: s’aider entre universités

Le Quotidien, Louis Tremblay, le 24 mars 2018La députée de Chicoutimi à l’Assemblée nationale, Mireille Jean, souhaite que l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) puisse s’inscrire dans le sillage de l’Université Laval. Cette dernière voit son offre de formation de construction avec des structures de bois s’accroître avec des subventions du gouvernement du Québec, permettant l’embauche de nouveaux professeurs spécialisés dans ce domaine.

Au cours d’un entretien avec Le Quotidien, celle qui a fait ses études en architecture ne croit pas utile de condamner la décision du gouvernement de choisir Laval au lieu de l’UQAC. Selon Mireille Jean, la confrontation est inutile et il faut au contraire tabler sur une collaboration entre institutions.

Il est important de rappeler que l’UQAC a fait plus que sa part pour amener le gouvernement du Québec à modifier son code du bâtiment pour ouvrir le marché institutionnel et résidentiel à plus de quatre étages à l’industrie du bois. Elle a même invité pendant un an le spécialiste français Pascal Triboulot dans ses murs pour faire la promotion de la construction en bois et surtout doter l’UQAC des premiers jalons d’une formation adaptée auprès de professionnels de l’industrie de la construction.

Continuer la lecture 

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Les défis du bois

Le Quotidien, cahier Toit et moi, Mélissa Bradette, le 24 mars 2018Est-il difficile de construire en bois ? Ingénieurs et architectes sont d’avis que non. 67 % des répondants qui ont participé à l’Étude de marché pour le bois de structure dans la construction non résidentielle au Québec, enquête menée pour le compte de Cecobois, ont affirmé qu’il est très ou assez facile de construire des bâtiments en bois. Comment expliquer alors le fait que l’acier et le béton demeurent plus prisés ? En combinant les avis des ingénieurs et architectes qui ont participé au sondage, le coût d’une structure en bois, la difficulté d’estimation et de conception sont perçus comme les principaux obstacles à l’utilisation du bois comme matériau de structure pour les bâtiments non résidentiels.

Adapter les programmes universitaires

D’autre part, 82% des répondants au sondage mené pour le compte de Cecobois estiment que la conception en bois et les produits du bois devraient être davantage enseignés dans les facultés d’architecture et de génie. À ce chapitre, l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) fait figure de leader. En effet, l’établissement universitaire a procédé, en 2012, à une refonte de son baccalauréat en Génie civil pour y intégrer le matériau bois.

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

L’expertise du travail du bois en Colombie-Britannique

Colombie-Britannique, le 15 mars 2018 – Entrevue de Sylvain Ménard, professeur en génie civil structure bois à l’UQAC, dans l’émission de radio du matin le Phare-Ouest à Ici Radio-Canada Colombie-Britannique et Yukon avec l’animatrice Marie-Villeneuve.

Monsieur Ménard nous livre ses impressions pendant la mission sur la construction bois organisée par le Centre du savoir sur mesure de l’UQAC en Colombie-Britannique.

Écoutez le segment « Bulletin de nouvelles provinciales » à partir de 6 min 30.

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Les étudiants de l’UQAC se distinguent encore une fois au défi Cecobois

La 9e édition du défi Cecobois avait lieu du 18 au 21 janvier derniers à l’École de technologie supérieure (Montréal). C’est dans le cadre de leur formation en génie civil que huit étudiants au baccalauréat et à la maîtrise professionnelle de l’UQAC ont pu participer à ce concours axé sur l’utilisation du matériau bois. Les représentants de notre université ont d’ailleurs poursuivi la tradition d’excellence qui les caractérise, mettant collectivement la main sur les 2e et 3e prix ainsi que sur le prix Coup de cœur de l’événement.

Pour plus de détails sur le concours, consultez le site Web du défi Cecobois.

Photo
Les participants de l’UQAC : Katerine Cloutier, Julien Calin, Julien Berche, Bacem Karchid, Alae Eddine Teidj, Youssef Bachri,  Caroline Deslaurier, Arthur Beck
© Cecobois

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page