IMG_0914

Systèmes de protection de nouvelle génération contre les UV

La soutenance de thèse « Systèmes de protection de nouvelle génération contre les UV » présentée par le centre de recherche sur les matériaux renouvelables aura lieu le 16 avril 2018 à 13 h dans la salle 2320-2330 du Pavillon Gene-H.-Kruger, faculté de foresterie de l’Université Laval.

Doctorante en sciences du bois : Caroline Queant

Cliquez ici pour assister à la diffusion web

RÉSUMÉ

Le bois à l’extérieur est sujet à des dégradations dues aux conditions climatiques et notamment aux rayons ultra-violets (UV) du soleil. Les rayons UV peuvent initier des réactions chimiques dans le matériau. Il en résulte un changement des propriétés chimiques et physiques du bois, ce qui compromet son utilisation à l’extérieur. Le bois exposé à l’extérieur requiert ainsi une protection telle qu’une finition. L’utilisation de finition a pour but d’embellir et de protéger le bois de la dégradation. La demande du marché pour les finitions claires est en augmentation. Elles permettent de conserver l’apparence du bois. Cependant, ce sont les plus fragiles au rayonnement du fait de leur transparence.

Photo à titre indicatif seulement.

Des stabilisateurs d’UV sont ajoutés aux finitions appliquées sur la surface en bois. Ceux-ci permettent de réduire la dégradation photochimique. Les stabilisateurs d’UV utilisés dans l’industrie sont eux- mêmes sujets à des dégradations et au lessivage par l’eau. Le projet a comme objectif général de développer un système de finition durable et transparente pour la protection contre les UV du fini et du bois et permettre le maintien des propriétés dans le temps. On cherche particulièrement à augmenter la durabilité des finitions. La recherche sera orientée sur les finitions claires puisque celles-ci sont sujettes à défaillir.

L’idée du projet est d’encapsuler des absorbeurs d’UV organiques dans des microsphères de polymères pour assurer leur protection. On optimisera aussi le système d’encapsulation pour le rendre répondant aux UV et permettre la libération des composés protecteurs d’UV lors de journées ensoleillées. L’intérêt pour l’industrie est de proposer un produit durable et de procurer des avantages et rendre compétitive l’utilisation du bois en extérieur en construction.

MEMBRES DU JURY

Président                            M. Alexis Achim
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Examinateurs                    M. Pierre Blanchet, directeur de recherche
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Université Laval

Mme. Véronic Landry, codirectrice de recherche
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Université Laval

Alain Cloutier, examinateur interne
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Université Laval

Mme. Anna Ritcey, examinatrice interne
Faculté de Sciences et Génie, Université Laval

Gaétan Chauvette, examinateur externe
Laurentide Industriel, Shawinigan

 

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *