Archives pour l'étiquette matériau

Formation en ligne sur l’utilisation du matériau bois dans la construction non résidentielle et multifamiliale

Utilisation du matériau bois dans la construction non résidentielle et multifamiliale | Formation en ligne (à distance) autoportante

Début  : 4 février 2019
Fin  :  la formation sera accessible en tout temps pour une durée indéterminée. L’apprenant chemine à son rythme et selon l’horaire qui lui convient.
Lieu : à distance via un ordinateur, une tablette ou un téléphone cellulaire.
Durée :  7 heures, incluant la réalisation des rubriques « Je vérifie mes acquis ».  Aucune évaluation notée n’est prévue dans cette formation.
Coût : gratuit.
Attestation : 0,7 unités d’éducation continue (UEC).

Inscrivez-vous dès maintenant


IMPORTANT : une fois votre inscription finalisée, l’université procédera, dans un délai de 5 à 7 jours ouvrables, à la création de votre compte afin de vous donner accès à la plateforme d’apprentissage Moodle sur laquelle se trouve la formation. Vous recevrez un courriel avec votre identifiant et votre mot de passe ainsi qu’un lien menant à la formation que nous vous invitons à conserver dans vos archives.


Description

La formation L’utilisation du matériau bois dans la construction non résidentielle et multifamiliale vise à poser les bases et à approfondir, dans une perspective de développement durable, vos connaissances sur tous les éléments concernant l’utilisation du matériau bois dans la construction. Bien que la majorité des enseignements présentés dans cette formation s’applique à la construction en bois au sens large, nous porterons une attention plus particulière à la construction non résidentielle et multifamiliale au Québec. Par construction non résidentielle, nous entendons la construction de bâtiments commerciaux, industriels ou institutionnels. La construction multifamiliale fait référence quant à elle à des bâtiments résidentiels comportant plusieurs habitations, autrement dit des immeubles multilogements.

Expert

Sylvain Ménard, Ph.D., Ing.
Professeur en génie civil structure bois au département des sciences appliquées de l’Université du Québec à Chicoutimi

Cette formation est une initiative financée par :

QUEBipr

fondsVert-01

Continuer la lecture de Formation en ligne sur l’utilisation du matériau bois dans la construction non résidentielle et multifamiliale

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

TIMBIRDE : Traitements Innovants Multifonctionnels pour la production de Bois Ignifugé Résistant et Durable en usage Extérieur

Les produits de préservation traditionnels du bois font l’objet de plus en plus de restrictions, entraînant la disparition progressive de certaines molécules du marché européen. Le principal enjeu technique du projet TIMBIRDE était de conférer au matériau bois de bonnes performances pour une utilisation extérieure en termes d’hydrophobie, de stabilité dimensionnelle, de dureté, de résistance au feu et aux agents de dégradation biologique ainsi que de durabilité esthétique, par des procédés innovants. Des revêtements photo-polymérisables (traitement par application de surface) transparents et opaques ont ainsi été développés dans le cadre du projet. Des formulations à base de silicones (traitement par imprégnation) ont également été développées. Ces dernières seraient au regard de leurs performances plutôt adaptées pour un emploi du bois en classe d’emploi 3. Le projet a également donné lieu à plusieurs publications techniques et scientifiques lors de différentes manifestations nationales et internationales.

Continuer la lecture 

Source : Institut technologique FCBA

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

L’Ontario mise sur le bois dans l’industrie de la construction

Ici Radio-Canada Nord de l’Ontario, Mathieu Grégoire, le 28 avril 2018 –Des immeubles plus hauts construits avec une charpente de bois, voilà ce que souhaite voir le gouvernement de l’Ontario. C’est pourquoi la province a annoncé plus tôt cette semaine un investissement de près de 8 millions de dollars pour financer la recherche et l’éducation liées à l’utilisation du bois dans la construction d’immeubles.

L’argent provient du Programme de promotion de la construction massive en bois, qui est financé par les revenus du marché du carbone de la province.

Si le gouvernement mise davantage sur le bois pour la construction, c’est que son utilisation peut aider, selon lui, à combattre les changements climatiques, car le bois emmagasine le carbone.

De l’enveloppe totale, un peu plus de 3 millions de dollars seront consacrés au développement de produits novateurs et à l’analyse de leur résilience.

Dans ce sens, l’Ontario contribue aux efforts du Conseil national de recherches du Canada qui teste des produits et méthodes de construction à base de bois.

Continuer la lecture 

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Systèmes de protection de nouvelle génération contre les UV

La soutenance de thèse « Systèmes de protection de nouvelle génération contre les UV » présentée par le centre de recherche sur les matériaux renouvelables aura lieu le 16 avril 2018 à 13 h dans la salle 2320-2330 du Pavillon Gene-H.-Kruger, faculté de foresterie de l’Université Laval.

Doctorante en sciences du bois : Caroline Queant

Cliquez ici pour assister à la diffusion web

RÉSUMÉ

Le bois à l’extérieur est sujet à des dégradations dues aux conditions climatiques et notamment aux rayons ultra-violets (UV) du soleil. Les rayons UV peuvent initier des réactions chimiques dans le matériau. Il en résulte un changement des propriétés chimiques et physiques du bois, ce qui compromet son utilisation à l’extérieur. Le bois exposé à l’extérieur requiert ainsi une protection telle qu’une finition. L’utilisation de finition a pour but d’embellir et de protéger le bois de la dégradation. La demande du marché pour les finitions claires est en augmentation. Elles permettent de conserver l’apparence du bois. Cependant, ce sont les plus fragiles au rayonnement du fait de leur transparence.

Photo à titre indicatif seulement.

Continuer la lecture de Systèmes de protection de nouvelle génération contre les UV

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

La stratégie d’utilisation du bois porte fruit

Le Quotidien, cahier Toit et moi, Mélissa Bradette, le 24 mars 2018En mai 2008, le gouvernement du Québec mettait en place la Stratégie d’utilisation du bois dans la construction au Québec. Ce projet, piloté par M. Claude Béchard, alors ministre des Ressources naturelles et de la Faune, a vu le jour dans la lancée des orientations du livre vert « La forêt, pour construire le Québec de demain » visant à modifier en profondeur le régime forestier du Québec. Plus précisément, la stratégie d’utilisation du bois dans la construction se voulait le premier jalon d’une mise à jour de la stratégie de développement industriel dans le secteur forestier. À l’époque, le ministre prévoyait tripler la consommation de bois dans la construction. Alors que l’on s’apprête à souligner les 10 ans de cette stratégie, le gouvernement du Québec peut-il dire « mission accomplie » ? La stratégie a-t-elle permis d’augmenter de façon considérable les parts de marché du bois dans la construction au Québec ?

Selon l’Étude de marché pour le bois de structure dans la construction non résidentielle au Québec, enquête menée pour le compte du Centre d’expertise sur la construction commerciale en bois (Cecobois), il semblerait que la Stratégie d’utilisation du bois dans la construction au Québec porte fruit.

Continuer la lecture 

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page