Samedi, 15 juin 2024
spot_img

L’UQAC, partie prenante du Partenariat universitaire sur la prévention du plagiat

Le 15 juin dernier, le Conseil de recherches en sciences humaines dévoilait les récipiendaires des subventions de partenariat pour son concours d’octobre 2020. Parmi ces derniers, le Partenariat universitaire sur la prévention du plagiat (PUPP) – auquel participent les professeurs en éducation Patrick Giroux et Nicole Monney ainsi que Jean-Philippe Pouliot, bibliothécaire – s’est vu octroyer un financement de 2,5 M$ sur 7 ans.

Dirigé par Martine Peters, professeure à l’Université du Québec en Outaouais, ce projet compte sur l’expertise d’une vaste équipe multidisciplinaire. En effet, l’équipe du PUPP est composée de 59 chercheurs et collaborateurs de diverses disciplines, provenant de 34 partenaires qui misent sur une intervention internationale pour la prévention du plagiat dans les universités.

Le PUPP propose un projet de recherche unique en son genre, sur l’utilisation de stratégies de créacollage ou scrapbooking numérique (SCN) par des étudiants et des professeurs, pour déterminer comment l’enseignement et l’apprentissage de ces stratégies peuvent prévenir le plagiat. Le projet multidisciplinaire conçu par le PUPP se divise en deux phases. D’abord, dresser un portrait de l’utilisation et de l’enseignement des SCN dans toutes les universités partenaires et voir ensuite l’effet de l’enseignement des SCN sur les étudiants. En parallèle au projet de recherche proposé, le PUPP mènera des activités de mobilisation, de diffusion et de coproduction des connaissances afin de former les professeurs à l’utilisation et l’enseignement des SCN. Un corpus de pratiques innovantes sera constitué et largement diffusé. Des webinaires, des écoles d’été, et des congrès seront offerts durant les sept années du projet.

Toutes nos félicitations à l’équipe. Bon succès!

Articles reliés

spot_img

Mots-clés similaires